Changer ses fenêtres : pourquoi passer du bois au PVC ?

Retour

Les menuiseries de votre maison sont en bois, vieillissent, et à l’approche de l’échéance bisannuelle de leur grand entretien, vous vous demandez s’il n’est pas temps de les changer plutôt que de passer deux semaines de votre printemps à les poncer/lasurer ?

Ou bien vous entamez un projet de rénovation d’une future maison de campagne dont les fenêtres sont en bois, et vous vous posez sérieusement la question du coût/bénéfice de l’investissement en vue de leur remplacement par des fenêtres PVC ?

Voici les raisons pour lesquelles nous sommes convaincus que le remplacement de fenêtres en bois vieillissantes par des fenêtres en PVC est toujours un bon investissement, et quelques conseils pour vous aider à vous repérer parmi les nombreux types et modèles existants.

fenêtre pvc

Fenêtres bois Vs. fenêtres PVC : avantages et inconvénients

La plupart des maisons individuelles construites jusqu’aux années 1990 ont été équipées de fenêtres et de menuiseries bois, parfois en simple vitrage.

Si le bois était alors le matériau le plus performant et le simple vitrage la norme, les standards ont depuis considérablement évolué, et le PVC s’impose aujourd’hui comme un incontournable de la menuiserie. Si vous envisagez de déposer vos fenêtres bois, vous vous demandez sans doute si vous avez intérêt à rester sur le bois ou à poser des fenêtres PVC. Passons en revue les avantages et inconvénients de chacune des options.

Les fenêtres bois : un certain cachet, mais beaucoup de travail

Les menuiseries bois offrent un indéniable cachet à l’aspect extérieur d’une maison – si elles sont dans un état impeccable en tout cas.

En effet, si vos menuiseries actuelles sont en bois, il est vraisemblable que le principal point faible des fenêtres bois ne vous ait pas échappé : le bois est un matériau qui demande de l’entretien, lequel est chronophage si vous l’assurez vous-même, coûteux si vous chargez un tiers de le faire à votre place. En fonction de l’exposition de vos fenêtres et de la rigueur des contraintes météo qui leur sont imposé (UV, froid, pluie, gel, etc.), leur entretien est conseillé tous les deux ans minimum : nettoyage, ponçage, puis application d’un vernis ou lasure de protection, en deux couches bien souvent. Au total, l’opération peut s’étaler sur plusieurs semaines, généralement au printemps pour bénéficier de conditions météo optimales (temps sec, températures ne dépassant pas les 25°C), et finit à la longue par être un peu lassante, au point de redouter le retour des beaux jours. 

L’autre inconvénient, c’est qu’au gré des années et de la superposition des couches de produit de protection, votre menuiserie se charge d’un poids qu’elle n’était pas préparée à recevoir, entraînant parfois des déformations de structure qui gênent son bon fonctionnement.

Le deuxième inconvénient corollaire de la nature mouvante du matériau bois, c’est le risque de perte de qualité en matière d’isolation phonique et thermique, en raison des déformations imposées par les écarts de température et d’hygrométrie.

Les fenêtres PVC : performance, longévité et esthétique

La menuiserie PVC présente de nombreux avantages par rapport à la menuiserie bois, à commencer par celui de l’absence d’entretien : à part un coup d’éponge pour enlever les éventuelles traces laissées par les intempéries, aucune intervention ou soin particulier n’est requis sur les fenêtres en PVC.

En outre, le PVC est un matériau aussi robuste que léger, qui ne bouge pas dans le temps et n’est pas susceptible de connaître les déformations que subit le bois. De la même façon, ses couleurs ne ternissent pas et aucun risque d’apparition de fissure ou de porosité n’est à craindre.

Les performances thermiques et phoniques des fenêtres en PVC sont par ailleurs excellentes, et vous garantissent donc un confort d’usage immuable dans le temps.

Cerise sur le gâteau, les fenêtres PVC peuvent imiter à la perfection l’aspect et l’esthétique du bois, grâce à une riche palette de couleurs disponibles d’une part, et en raison de la capacité de moulage des menuiseries PVC à des formes qui reproduisent à l’identique les lignes et cintres des menuiseries bois traditionnelles.

fenêtre pvc Nîmes Gard
fenêtre PVC

Les bénéfices garantis par la pose de fenêtres PVC

Si vous envisagez de déposer vos fenêtres en bois et que vous hésitez entre bois et PVC pour leur remplacement, il est bon que vous ayez en tête les bénéfices garantis par la pose de fenêtres PVC plutôt que bois – à coût de pose équivalent.

Économies d’énergie

Les pertes thermiques dues à une mauvaise isolation ou performance d’isolation des fenêtres sont considérables. Au total, le remplacement de fenêtres vieillissantes par des nouvelles fenêtres PVC double ou triple vitrage peut représenter plusieurs centaines d’euros d’économies réalisées en matière de chauffage chaque année.

Économies d’entretien

Puisque le PVC ne réclame aucun entretien, en dix ans vous économiserez là encore plusieurs centaines d’euros en produits et matériel d’entretien par rapport à des menuiseries bois, et surtout un nombre incalculable d’heures passées le nez vissé à vos fenêtres dans des positions parfois très inconfortables. La pose de fenêtres PVC, c’est la garantie de voir le printemps redevenir synonyme de détente et de loisir, plutôt que travaux et tendinite.

Valorisation de votre maison

Si vous devez un jour vendre votre maison, le fait qu’elle soit dotée de fenêtres en PVC contribuera à lui donner de la valeur. L’entretien requis par les menuiseries bois est en effet souvent un repoussoir pour des acquéreurs potentiels.

fenêtre pvc

Bien choisir ses fenêtres PVC

Prêt à passer du bois au PVC ? Voici quelques conseils que nous pouvons vous donner pour vous guider dans vos choix de modèles de fenêtres PVC. En effet, étant donné la grande longévité du PVC, vous risquez de ne pas changer vos fenêtres de sitôt : autant bien choisir !

Performance thermique et phonique

Optez pour des modèles de fenêtres PVC certifiés pour leurs hautes performances thermiques, généralement accompagnées d’une isolation phonique irréprochable. Assurez-vous donc d’un double sinon triple vitrage, si possible avec gaz argon, et veillez également à la qualité d’étanchéité des joints. En résumé : si c’est la dernière fois que vous changez vos fenêtres, offrez-vous des fenêtres PVC de qualité sinon rien ! 

Le choix du système d’ouverture

La pose de fenêtres PVC vous ouvre une palette de choix de systèmes d’ouverture que le bois ne permet pas toujours : ouvrant classique, oscillo-battant, à soufflet : la grande légèreté et maniabilité du PVC vous autorise à repenser complètement vos usages : réfléchissez donc bien avant de vous lancer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.